Medu Neter. Paroles Du Créateur Amon-Râ

Medu Neter. Paroles Du Créateur Amon-Râ

À la réalité scientifique de l’antériorité du peuple noir s’adosse une réalité historique aussi incontestable.

Aujourd’hui, nous sommes en l’an 6251 de l’ère kamite (de la date d’invention du premier calendrier à ce jour : 4237 + 2014), en l’an 5774 de l’ère hébraïque, en l’an 2014 de l’ère chrétienne et en l’an 1435 de l’ère musulmane.

Si le Créateur devait confier un enseignement à des êtres humains, il se serait adressé d’abord et forcément à la femme noire et à son compagnon des millions d’années l’homme noir, ses premières créatures pensantes et ancêtres biologiques de toutes les autres races ; afin que ceux-ci enseignent leurs descendances, à leur tour.

Mais le Créateur ne se révèle pas. Ce sont les créatures humaines qui le découvrent et lui donnent une identité au sortir d’une longue quête faite d’interrogations sur sa nature, sur ses objectifs dans la création, sur la connexion entre les mondes invisibles et visible, sur la vie après la mort, etc Or, les théosophes kamites sont les premiers à avoir mené cette quête, d’une manière satisfaisante encore jamais égalée.

Cependant, par honnêteté intellectuelle, ils se sont toujours abstenus d’avancer l’idée assurément farfelue selon laquelle le Créateur s’est révélé et à parler à un membre de leur peuple. C’est pour les profanes, et pour les profanes seulement, qu’ils ont prêté leur voix au Créateur Inconnaissable et Insondable dont les propos auraient été tels qu’ils les énoncent

6 en stock